Coupe menstruelle

CLARINEWS pour la Claricare™

Aujourd’hui, on vous aide à adopter la Claricare, notre dispositif médical breveté.

Article sur la coque de protection Claricare

Focus sur la coque de protection intime Claricare.

Rédaction d’un article sur la Claricare par la revue Porphyre.

Nous remercions la revue Porphyre, qui apparaît dans le Moniteur des Pharmacies, pour le bel article rédigé sur notre innovation créé en 2014.

Cliquer ici pour le visualiser.

Focus sur la Claricare :

Qu’est ce que c’est ?

La Claricare est la première coque de protection pour les parties intimes. C’est un dispositif médical en silicone médical bio-compatible. Elle est adaptée à toutes les morphologies féminines. Elle permet d’éviter le frottement entre la cicatrice et les sous-vêtements et permet également une assise stable.

La coque de protection est fournie avec sa boîte de transport.

Pourquoi l’utiliser ?

Claricare soulage les gênes aux parties intimes liées aux plaies et sutures vaginales, périnéales ou anales. Elle permet de soulager les douleurs suite à un accouchement douloureux, une épisiotomie, des hémorroïdes ou encore une chirurgie esthétique intime.

“J’ai pu m’occuper de ma fille ainée et de mon bébé”

Interview à propos de Claricare, coque de protection pour les parties intimes

Février 2014, Emeline 30 ans (Paris) met au monde son 2ème enfant. Cet accouchement s’est avéré plus difficile que le premier. Elle a subit une épisiotomie, une déchirure allant jusqu’à l’anus et un œdème vaginal. Emeline a souffert d’’importantes douleurs aux parties intimes, et ce, pendant un mois. Sur les conseils d’une amie, elle a testé Claricare™. Elle nous raconte son expérience…

Comment avez-vous connu Claricare™ ?

C’est une amie qui m’a offert Claricare™. J’avoue que j’étais un peu dubitative lorsque j’ai ouvert la boîte. Elle m’a expliqué que cette coque souple permettait de protéger les points de suture et les plaies aux parties intimes en les  mettant à distance de la chaise et de la protection hygiénique. Comme je ne pouvais plus m’asseoir, je n’avais rien à perdre et je l’ai donc essayé.

Pourquoi avez-vous eu besoin de porter Claricare™ ?

De retour à la maison, je devais à la fois m’occuper de mon bébé et de ma fille de 3 ans. Comme elle se sentait un peu délaissée avec l’arrivée de son petit frère, il m’a semblé indispensable de passer du temps avec elle, en tête à tête, et de lui redonner des repères pour la rassurer.

Le moment idéal étant le repas : il fallait absolument que je m’assois à table avec elle pour lui donner à manger « comme avant ». Mais à cause de la cicatrice et de l’œdème, je ne pouvais déjà pas m’asseoir correctement sur un canapé, et c’était carrément impossible de m’asseoir sur une chaise tellement c’était douloureux !

En quoi Claricare™ vous a-t-elle été utile ?

Grâce à Claricare™ : j’ai pu m’occuper de ma fille aînée et de mon bébé ; les  gestes simples du quotidien sont redevenus faciles. Je pouvais être à table avec ma fille autant de temps qu’il était nécessaire. C’est à-dire 1h minimum, le temps pour elle de manger et de me raconter sa journée.

Une fois ma fille couchée, je pouvais encore être assise à table sans problème, pour dîner avec mon mari. Ce qui était bien plus agréable, que de manger allongée sur le canapé.

J’ai également utilisée Claricare™ pour allaiter mon fils, car le fait de la porter me permettait d’avoir le dos bien droit.

Donc Claricare™ m’a permis de m’asseoir sur une chaise, un fauteuil, un siège de voiture…Et aussi de sortir de chez moi et de marcher sans les douleurs liées au frottement de la protection hygiénique sur les cicatrices. J’ai pu amener ma fille à l’école, faire des courses et revivre de manière normale, en fait !

Je pense aussi que la Claricare™ a permis une meilleure aération de ma cicatrice, et donc une cicatrisation plus rapide.

Et comment la portiez-vous ?

Si je peux donner un conseil, la première fois qu’on utilise Claricare™ : il ne faut pas hésiter à la porter au maximum vers l’avant et la bouger plusieurs fois, pour tester et obtenir la position la plus confortable possible.

Sinon, pour bien la maintenir : je la portais avec une culotte englobante ou un boxer. Et pour qu’on ne puisse pas la voir à travers mes vêtements, je portais des robes avec des collants, ou encore mes jean’s de début de grossesse avec un pull long : discrétion totale assurée ! Même mon mari et mes amies n’y ont vu que du feu !

Pensez-vous qu’ à votre tour, vous pourriez conseiller Claricare™ à une amie ?

Oui, je suis totalement convaincue de ses bienfaits ! D’ailleurs, j’aurais bien aimé l’avoir dès mon 1er accouchement pour soulager les douleurs liées aux éraillures et aux hémorroïdes…

Quel message souhaitez-vous transmettre aux autres femmes qui vont accoucher ?

Je voudrais dire aux femmes qui souffrent de douleurs aux parties intimes que désormais il existe une solution pour les soulager, que la cicatrisation dure une semaine, un mois ou plus…Aujourd’hui avec Claricare™ : les femmes qui subissent une épisiotomie, une déchirure, des hémorroïdes ou encore des éraillures peuvent s’asseoir sans avoir mal et ne plus souffrir des frottements de la serviette hygiénique sur leur cicatrice. Ce serait dommage de ne pas en profiter !

Nous remercions Emeline qui a bien voulu répondre à nos questions et partager son expérience.

Claricare™ : Dispositif Médical innovant et breveté !

ClariPharm™ co-animera l’atelier « Protéger ma propriété industrielle » lors de l’Open de l’International des entreprises bretonnes, organisé par la BCI le 7 juillet 2014 à Brest.

Pour accéder au programme de la journée de Bretagne Commerce International , cliquez ici

ClariPharm™ a été invité par la BCI  pour témoigner et partager son expérience de dépôt de brevet pour Claricare™ : la 1ère coque souple de protection des plaies et des points de suture aux parties intimes utilisée dans les indications de :
– déchirure et/ou épisiotomie après un accouchement
– éraillures vulvaires et anales après un accouchement
– hémorroïdes
– hématomes aux parties intimes après un accouchement
– luxation du coccyx
– condylomes périnéaux, vulvaires et anaux
– bartholinite
– chirurgie esthétique intime (nymphoplastie, labiaplastie…)
– abcès de la marge anale
– prolapsus voie basse
– prolapsus rectal
– fissures anales
– amputation du rectum…

Plus d’information sur Claricare ici.

Claricare™ : une innovation prometteuse

Après un accouchement difficile, Clarisse Le Court imagine un dispositif et des soins afin de se soulager des cicatrices intimes.

…titre le  Journal Des Entreprises  sur sa Une du mois d’avril ! Pour découvrir l’article : cliquez ici

Si le lien ne fonctionne pas, vous trouverez le contenu de cet article ci-dessous :

Après un accouchement difficile, Clarisse Le Court imagine un dispositif et des soins afin de se soulager des cicatrices intimes. De là est née la société Claripharm.

Les créateurs

Originaires des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine, Clarisse Le Court, 38 ans et Loïc Giquel, 59 ans, ont travaillé ensemble dans les dispositifs médicaux chez THT Bio-Science. Elle fut commerciale et directrice grands comptes pendant 15 ans et lui fut gérant de l’entreprise pendant 12 ans. En 2012, Clarisse a demandé à Loïc de devenir son associé. Installés dans les Côtes d’Armor, ils ont créé Claripharm en mars 2013 et développent leur activité de fabricant à Saint-Alban. Depuis mars dernier, ils commercialisent leurs produits.

Le statut

Les associés ont choisi de créer une SAS. Ils détiennent 70 % du capital qu’ils se répartissent à parts égales. Ils ont réussi une levée de fonds de 386.950 euros auprès de 29 investisseurs. La société compte deux autres employés.

Le projet

Claripharm vend des coques de protection intime pour les femmes qui souffrent des déchirures et cicatrices liées à l’accouchement ou à la chirurgie intime. Une gamme de soins intimes est aussi vendue en kit. Les produits sont disponibles en ligne, en magasins spécialisés ou dans des pharmacies et parapharmacies. Le projet est né suite à l’accouchement de Clarisse Le Court en 2012. Elle a imaginé une coque de protection et des soins pour se soulager des cicatrices intimes. Les associés ont fait appel à la société Sterne à Cavaillon (84) pour réaliser des moules. La coque a été brevetée en février 2013. Coût du développement : 200.000 euros.

Les atouts

« La coque est une innovation. C’est parce qu’il n’y avait rien sur le marché que j’ai décidé de créer la coque de protection intime », se remémore Clarisse Le Court. Les gérants disposent également d’une expérience significative dans le milieu des dispositifs médicaux.

Les perspectives

En France, chaque année, environ 400.000 mères sont concernées par des déchirures ou une épisiotomie. Ce sont autant d’acheteuses potentielles. Le marché s’ouvre aussi à l’international. Le brevet a été déposé dans ce sens. Enfin la société bénéficie d’un réseau de prescripteurs dans le milieu médical. Elle prévoit un chiffre d’affaires de 100.000 euros en 2014.

(Saint-Alban) 02 96 93 37 89

Article écrit par Marie-Anne Le Berre

Claricare™: article sur enceinte.com

On parle de Claricare sur le site www.enceinte.com. Cette coque souple utile après un accouchement. Vous trouverez ici l’article.
Article à découvrir sur: http://www.enceinte.com/blog/grossesse/claricare-une-coque-souple-de-pro…

Claripharm disponible en UK chez stressnomore.co.uk

Claripharm arrive en Angleterre et propose à la vente chez nos voisins son produit phare : Claricare. L’entreprise s’étend !
http://www.stressnomore.co.uk/claripharm-claricare-11670.html

Claripharm oeuvre pour le soulagement des douleurs post-partum

Les deux fondateurs de Claripharm ont mis au point Claricare, un dispositif innovant pour soulager les douleurs post-accouchement.

 

Pour découvrir l’article de Bretagne Innovationcliquez ici

Si le lien ne fonctionne pas, vous trouverez le contenu de cet article ci-dessous :

Projet innovant. Claripharm, créée en 2013 à Saint-Alban (Côtes-d’Armor), compte aujourd’hui quatre collaborateurs dont ses deux fondateurs, Clarisse Le Court et Loïc Giquel. Les deux associés ont mis au point Claricare, un dispositif innovant spécifique pour soulager certaines douleurs post-accouchement fréquentes.

Les deux entrepreneurs ont travaillé côte à côte pendant près de quinze ans au sein de la société THT Bio-Science. Loïc Giquel étant alors gérant et Clarisse Le Court commerciale puis directrice grands comptes. Après avoir vécu un accouchement difficile, cette dernière invente un dispositif spécifique pour les femmes souffrant des suites de déchirures.

Claripharm commercialise aujourd’hui une coque de protection ainsi que des soins intimes, spécifiquement conçus pour les jeunes mamans. « C’est parce qu’il n’y avait rien sur le marché que j’ai décidé de créer la coque de protection intime », explique Clarisse Le Court. En France, 400 000 femmes sont concernées chaque année.

Claripharm, qui compte aussi se développer à l’international, vient de déposer un brevet pour protéger son innovation. L’entreprise compte générer un chiffre d’affaires de 100 000 euros cette année.

Article écrit par Paul-François Jullien

ClariPharm™ Un concept révolutionnaire

Le Télégramme a publié un article sur Claricare™ : la 1ère coque souple de protection des plaies et des sutures aux parties intimes.

Pour consulter l’article: cliquez ici

Si le lien ne fonctionne plus, vous trouverez le contenu de cet article ci-dessous :

Comment offrir plus de confort intime aux femmes après un accouchement ? Comment leur procurer plus de bien-être, notamment après une épisiotomie ? Telles sont les questions que s’est posées Clarisse Le Court, fondatrice de Claripharm et habitante de Pléneuf, suite à la naissance de son premier enfant.

Une coque en silicone

Des questions auxquelles elle a fini par trouver des réponses à l’issue d’un travail de recherche médical et technique effectué en partenariat avec son collègue Loïc Giquel, aujourd’hui président de la société Claripharm, laboratoire créé il y a un an, dans la zone artisanale de Saint-Alban.

Avec l’aide d’un autre salarié, Clarisse Le Court et Loïc Giquel commercialisent, entre autres, le produit Claricare, coque en silicone médical destinée à procurer plus de confort aux femmes suite à un accouchement.

« Nous avons travaillé sur ce produit durant plus d’un an, en concevant au fil du temps des prototypes de différentes qualités », confient les deux entrepreneurs.

« Des prototypes qui ont été testés, au fur et à mesure de leur conception, avec l’appui des équipes médicales gynécologues, obstétriciens ou sages-femmes », ajoutent Clarisse et Loïc.

« Un vide médical important »

Les deux professionnels ont fini par définir un produit fabriqué dans le sud de la France et commercialisé depuis quelques semaines sur internet.

« La recherche et le développement effectués autour de ce concept ont comblé un vide médical important», tiennent à souligner les deux entrepreneurs.

« Nous avons été étonnés de ce vide lorsque nous avons entretenu le monde médical de notre projet », ajoutent les deux responsables de Clariphram. « Demain, ajoutent-ils, ce produit révolutionnaire, qui a déjà obtenu un brevet sur le plan national, avec ouverture prochaine à l’international, sera commercialisé dans les officines. » Si Claricare est efficace sur la douleur liée aux problèmes post-accouchements, il est également adapté à d’autres pathologies, comme les hémorroïdes ou toute chirurgie gynécologique et urologique.

Contact

Claripharm, 9, rue des Croix-Roses, tél. 02.96.93.37.89

Article écrit par Bernard Mével

Episiotomie, déchirure, hémorroïdes… : Claricare™ la solution

Le reportage consacré à ClariPharm et diffusé par Armor TV dans son JT du 8 avril 2014, est désormais disponible sur You Tube.

Pour le découvrir : cliquez ici

Si le lien ne fonctionne pas, vous trouverez les commentaires de la journaliste Mathilde Quémener, ci-dessous :

Partie 1 : 

C’est le produit phare de la start-up Claripharm à Saint-Alban : une coque de protection pour les parties intimes des femmes. Une innovation imaginée par cette maman et peaufinée pendant deux ans en collaboration avec le monde médical. Elle met à distance les plaies de tous frottements et vêtements. Une idée née après avoir subie une déchirure lors de son accouchement.

Partie 2 : 

Cette ancienne salarié du monde médical décide alors de lancer son entreprise. D’autres produits sont développés comme un gel intime sans parfum et une coupelle en silicone antimicrobien pour les cycles menstruels. La volonté reste la même : apporter des réponses qui n’existent pas.

Partie 3 :

Pour l’instant, l’entreprise compte deux salariés. L’embauche d’un collaborateur par région en France commencera cette semaine. Et d’ici la fin de l’année, un nouveau produit sera lancé : une coque de protection intime mais cette fois-ci pour les hommes.

Avec la fondatrice, Clarisse Le Court, c’est une présentation de la société ClariPharm™ et de son innovation exclusive, Claricare™ : Dispostif Médical breveté, marqué CE et Made in France.

Claricare est la 1ère coque souple de protection des plaies et des points de suture aux parties intimes utilisée dans les indications de :
– déchirure et/ou épisiotomie après un accouchement
– éraillures vulvaires et anales après un accouchement
– hémorroïdes
– hématomes aux parties intimes après un accouchement
– luxation du coccyx
– condylomes périnéaux, vulvaires et anaux
– bartholinite
– chirurgie esthétique intime (nymphoplastie, labiaplastie…)
– abcès de la marge anale
– prolapsus voie basse
– prolapsus rectal
– fissures anales
– amputation du rectum…

Kit de soins complet Claricare™

Le kit de soins Claricare™ est un ensemble de 3 produits adaptés aux soins quotidiens des plaies et sutures aux parties intimes :

 1 Claricare™

Claricare™ est la 1ère coque souple de protection des plaies et sutures aux parties intimes. Elle est donc indiquée suite à une épisiotomie, une déchirure, des hémorroïdes, une labiaplastie, une nymphoplastie, ect…

 1 Clarigyna™ : gel douche intime de 200 ml, qui convient aux soins des parties intimes  

  • sans parfum (extrèmement rare sur le marché des gels douche intime) 
  • sans parabènes
  • sans colorant
  • sans SLS (Sodium Lauryl Sulfate)
  • sans savon

–> Clarigyna™ permet également de nettoyer Claricare™

NB : Ne jamais utiliser de substances pétrochimiques (vaseline), d’huiles essentielles, de nettoyant corrosifs, de savons parfumés ou de lave-vaisselle pour nettoyer Claricare™.

Voir les conditions d’utilisation sur la fiche produit Claricare™ .

Claristicks : boîte de 20 applicateurs unidoses d’éosine 2%

Claristick™ est adapté aux soins des plaies superficielles car il est :

  • sans alcool
  • asséchant
  • pratique et précis

–> Claristick™ présente aussi l’avantage de ne plus se tâcher les doigts avec l’éosine rouge.

>> Retrouvez toutes les infos pratiques sur la fiche produit du kit de soins Claricare™ et/ou sur le flyer Claricare en  cliquant ici.

 

La révolution brevetée : Claricare™

Claricare™ représente une formidable avancée dans le traitement de la douleur et la protection des plaies et des points de suture.

Claricare™ : une innovation exclusive brevetée

Lorsqu’on a des plaies et des sutures aux parties intimes, c’est douloureux de passer de la position allongée à la position assise. C’est douloureux de s’asseoir pour passer à table. C’est douloureux quand on est une jeune maman qui allaite ou qui s’assoit avec son bébé dans les bras. C’est douloureux quand votre protection hygiénique ou vos vêtements frottent vos plaies et vos sutures aux parties intimes. Claricare™ a été conçue par le Laboratoire ClariPharm™ pour soulager ces douleurs pénibles et désagréables.

Publicité Claricare™ dans le magazine PAROLE DE SAGES-FEMMES

Le magazine “Parole de sages-femmes” a publié une publicité pour Claricare dans le numéro 10 d’automne 2014.

Découvrir la publicité Claricare™ dans le magazine en cliquant sur le lien: https://cloud.acrobat.com/sentfiles/OybcRT94STiT-aO99OZVWQ

Une invention géniale grâce à son accouchement

Après une épisiotomie, Clarisse Le Court a imaginé un dispositif pour soulager les femmes des douleurs liées à l’accouchement.

…titre le Penthièvre à la Une de son édition du 27 mars 2014. Pour découvrir l’article : cliquez ici

Si le lien ne fonctionne pas, vous trouverez le contenu de cet article ci-dessous :

Après une épisiotomie, Clarisse Le Court a imaginé un dispositif pour soulager les femmes des douleurs liées aux déchirures de l’accouchement. Elle a même créé son entreprise.

« C’est fou : nous sommes au XXie siècle et la seule façon de soulager les douleurs d’une épisiotomie, c’est d’attendre que ça cicatrise », peste Clarisse Le Court, après un accouchement difficile en 2012.

Coques de protection

Aujourd’hui, sa société Calripharm, créée en mars 2013, et implantée sur la zone du Lidl à Saint-Alban, commence juste à commercialiser son invention : des coques de protection intime féminines, vendues individuellement, ou en kit avec d’autres soins. Particuliers, pharmavies et magasins spécialisés peuvent s’équiper.

« Le but de ces coques est d’éviter les douleurs liées aux déchirures et cicatrices post-accouchement ». Le principe ? Les coques mettent à distance des cicatrices et des plaies, les vêtements et les surfaces durs. Ça évite les frottements douloureux ou les positions assises inconfortables.

Un bébé de 4 kg

L’histoire commence en 2012 avec l’arrivée d’un bébé de 4 kg. Une fois rentrée à la maison les choses se compliquent. « Avec l’épisiotomie, mon quotidien devenait pénible. Des difficultés pour s’asseoir, allaiter, se lever qui gâchaient le bonheur du retour à la maison ».

De là vient son idée, qu’elle soumet à des chirurgiens : un dispositif pour mettre à distance les plaies. Clarisse décide de lancer son entreprise. Elle contacte un collègue qui la suit dans son projet. La phase de développement est lancée. Il faudra 5 modèles de prototypes avant de trouver le bon. « Cela nous a coûté deux ans de notre temps et de l’argent, mais quelle satisfaction ».

Article écrit par Hélène Hérault

 

Vous avez d’autres questions relatives à l’utilisation quotidienne de la Claricare? Ecrivez-vous sur les réseaux sociaux ou par mail à: contact@claripharm.fr

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *