Presse et actualités

Alerte sur les médicaments en vente libre

60 millions de consommateur alerte sur les médicaments en vente libre [1]

L’équipe de 60 millions de consommateurs a étudié 72 compléments alimentaires et 60 médicaments sans ordonnance.

Un système de surveillance : La nutrivigilance mis en place par l’ANSES [2] , permet de détecter les potentiels effets indésirables des actifs. Elle est utilisée dans les produits alimentaires, comme les compléments alimentaires.

Les auteurs de l’article nous indiquent que tout comme les médicaments, de nombreuses substances présentes dans les compléments alimentaires, en apparence « anodines », peuvent engendrer des effets indésirables. Sans pour autant avoir démontré la preuve de leur efficacité.

C’est par exemple grâce à cet outil qu’une alerte a été émise sur la consommation de mélatonine. Elle est utilisée dans plus de la moitié des compléments alimentaires « sommeil » qui ont été étudiés.

  • En conclusion, elle peut nuire au rythme circadien ou provoquer des nausées, des vertiges et parfois des convulsions.

L’ANSES, a ensuite mené une évaluation des risques potentiels pour la santé.

Elle a alors recommandé à certaines populations d’éviter la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine en raison de ses effets indésirables.

  • Il est donc déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et adolescents, aux personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité, ainsi qu’aux personnes suivant un traitement médicamenteux, d’en consommer.

Et Claripharm d’en tout ça ?

Le Laboratoire Claripharm veille au respect des règles de sécurité et de la règlementation en s’entourant d’experts pour formuler et fabriquer des produits efficaces, sures et conformes aux règlementations en vigueur.

Notre complément alimentaire Claricycle a suivi un processus de fabrication contrôlé, en étant enregistré auprès des autorités avant sa mise sur le marché et en assurant le suivi auprès des consommateurs.

Sources :

[1] 15/10/2020, Christelle Pangrazzi, 60 millions de consommateurs, Hors-série – N° 205 – novembre 2020

[2] ANSES (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *