Coupe menstruelle, Gynécologie & intimité féminine

Loisirs et règles

Le sport, les voyages, les loisirs … sont ils compatibles avec les humeurs de notre utérus ?
Et oui Mesdames nous répondons à vos questions à propos de la pratique de vos loisirs pendant vos règles !

Faire du sport pendant ses règles : bonne ou mauvaise idée ?

Faire du sport pendant ses règles ? On dit oui ! Découvrez nos astuces pour pratiquer le sport en toute tranquillité pendant vos règles.

Le saviez-vous ?

Jusqu’en 1972, les femmes n’avaient pas le droit de courir un marathon, parce que les organisateurs s’imaginaient que leur utérus pouvait se décrocher (oui oui). Heureusement ils ont depuis reçu quelques cours d’anatomie et d’égalité des sexes ! Mais aujourd’hui encore, de nombreuses idées reçues persistent, notamment celle que les femmes ont de moins bonnes performance sportives pendant leurs règles.

C’est d’ailleurs un tabou que la nageuse chinoise Fu Yuanhui a brisé aux JO de Rio en 2016 : arrivée au pied du podium, elle a avoué qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme car elle avait ses règles.

Mauvaises performances sportives pendant les règles : mythe ou réalité ?

A cette question, il y a autant de réponses que de femmes : ça dépend !

Techniquement parlant, les femmes en période de règles n’ont pas de perte de force musculaire. Mais d’autres paramètres peuvent affecter les performances sportives, notamment les syndromes pré-menstruels qui provoquent des migraines, des ballonnements, des douleurs au ventre ou au dos. Il est normal dans ce cas d’avoir des difficultés à repousser ses limites. Mais l’effet inverse peut aussi se produire : l’aggressivité que certaines femmes ressentent pendant leurs règles peut être un moteur, notamment pour les sports de combat.

Quels sports sont recommandés ou déconseillés pendant les règles ?

Le critère principal à retenir est : le plaisir. Nous ne sommes pas toutes égales devant les symptômes avant et pendant les règles : au mieux on se sent lourde et ballonnée, au pire on est clouée au lit avec des douleurs pendant 3 jours. Il est donc tout à fait normal d’adapter sa pratique sportive en fonction de ses sensations.

Peut-être que vous n’allez pas gagner de médaille olympique pendant cette semaine, mais si vous vous sentez capable de courir, nager, faire du yoga ou du foot, rien ne vous l’interdit.

Si vous avez des douleurs de règles, il est d’ailleurs reconnu que le sport a un effet bénéfique : non seulement vous vous aérez l’esprit, mais faire du sport déclenche la production d’un cocktail d’hormones (endorphine, sérotonine, dopamine…) qui diminue les douleurs et le stress1.

Il faut cependant prendre quelques précautions pour faire du sport en toute sérénité.

Quelles précautions prendre pour faire du sport pendant ses règles ?

Quand on fait du sport, les mouvements du corps augmentent les pertes sanguines pendant la séance : vous remarquerez que votre protection menstruelle se remplit plus vite. Mais pas d’inquiétude : c’est ponctuel et ne dure que le temps de la séance, ça ne veut pas dire que vos règles vont soudainement devenir plus abondantes en général.  Il est donc recommandé de changer de protection menstruelle juste avant de commencer sa séance, afin d’éviter les fuites. Pensez à la coupe menstruelle ! Grâce à sa contenance supérieure à celle des tampons, elle vous évite tout débordement. Pensez aussi à votre confort : si vous faites du running ou du vélo, mieux vaut éviter les serviettes pour prévenir tout frottement.
Enfin pensez à votre tenue : avec un legging noir, une petite fuite passera inaperçue ! Et si vous vous sentez ballonnée, pensez à enfiler une tenue qui ne vous serre pas trop le ventre.

1R. Da Silve Santos and G. Galdino « Endogenous systems involved in exercise-induced analgesia »,  Journal of physiology and pharmacology, 2018, 69, 1, 3-13.

Voyages et règles

Ca y est ! Enfin, vous avez booké votre voyage de rêve et vous voilà prête à partir, mais avez-vous vraiment pensé à tout ?
Les voyages, courts ou longs entraînent des changements d’habitudes mais peuvent aussi entraîner des changements lors de vos menstruations.

 

Pourquoi mon cycle peut-il être perturbé lorsque je voyage ?

En réalité, ce n’est pas votre cycle qui est perturbé, au fond, mais votre cerveau !

Et c’est un fait, vos ovaires sont intimement liées à votre cerveau et y sont très attentives.

Alors le fait de voyager souvent, de changer de fuseaux horaires et d’être en décalage horaire va entrainer des modifications d’habitudes comme manger à des heures totalement différentes, et sans doute moins dormir (Oui, on a deviné que vous faisiez souvent la fête en vacances, mais on en dira rien).

Tout cela va boulverser votre cerveau et donc vos ovaires !

Cela va sans dire que les voyages sont aussi stressants ! Que vous partiez en voiture ou en avion, vous avez sûrement déjà connu le stress des bouchons, des passeports pas prêts à temps, des retards de vols, et on en passe…

Le stress ne concerne pas que notre mental mais aussi notre corps. Si notre cerveau reçoit l’instruction de manifester du stress, c’est en première instance une réaction physique qui se produit. Notre corps va alors conduire une libération d’hormone et tout dérégler.
Pour rappel, l’ovulation est principalement liée aux hormones. C’est la LH qui atteint un pic et provoque l’ovulation. Ce pic de LH entraîne la rupture du follicule dominant, et la libération de l’ovule par l’ovaire ; l’ovule pénètre ensuite dans les trompes de Fallope. Ce processus est appelé « ovulation ».

Donc si ces hormones sont déréglées, on peut observer un retard ou une absence de règles, soit au contraire observer des saignements imprévus au milieu du cycle ou bien une avance et la c’est le drame, les règles pas prévues initiallement se sont invitées à votre voyage !

Que faire alors ?

Pour éviter le dérèglement de vos hormones et donc éviter l’arrivée de vos règles au mauvais moment, il faut se préparer au mieux.

  • Dormez :

Malgré le décalage horaire, essayez de dormir suffisamment. Idéalement, il faudrait dormir 7 à 8 heures par nuit. Le sommeil maintient un équilibre non négligeable.

  • Ne paniquez pas :

Pas de stress, relax. Pour cela n’hésitez pas à réaliser des exercices de respirations ou à faire de la méditation. Mais en soit, un bon verre de vin et un massage pourront faire l’affaire.

  • Mangez correctement :

Malgré un changement de fuseau horaire, essayez de ne pas sauter de repas ou de mangez à des heures très différentes au risque de perturber votre organisme et donc votre cycle.

Pensez également à bien vous hydrater !

Et surtout, lorsque vous partez, pensez à anticiper avec votre stock de protections hygiéniques car comme expliqué ci-dessus, elles peuvent arriver à tout moment et selon l’endroit où vous partez, il ne sera pas tout le temps facile de trouver vos protections hygiéniques habituelles. La meilleure option reste de partir avec sa coupe menstruelle, on vous en dit plus ici. 

Pour les femmes sous pilule qui souhaitent être sûres de partir en voyage sans avoir leurs règles, c’est possible si l’on prend sa pilule en continu. Prendre la pilule en continu vous permet de ne pas avoir vos règles. Attention car cette solution n’est pas grandement recommandée mais si vous en parlez à votre médecin spécialiste en expliquant la situation exceptionnelle, ce dernier peut vous faire une prescription adaptée à vos besoins.

Partir en vacances avec sa coupe menstruelle

L’été approche à grand pas et l’objectif est de profiter au maximum de la plage, des vacances, du soleil et de la chaleur. Mais toilettes publiques saturées ou inexistantes, protections périodiques inadaptées… L’été réserve souvent son lot de désagréments, contraignant les femmes à s’adapter malgré elles, voire à se priver de certains loisirs comme la plage. Mais ça c’était avant la coupe menstruelle ! Alors pour celles qui n’ont pas encore sauté le pas, voici une raison de plus de passer à la coupe menstruelle. Car le cycle menstruel, lui, ne prend pas de vacances et les règles peuvent parfois s’inviter sans prévenir, notamment lorsqu’on part en voyage. Dans ce cas, la cup reste votre meilleure alliée.

Avantages de la coupe menstruelle

Plus de place dans les valises

Emporter sa coupe menstruelle en vacances est un gain de place dans vos bagages. Plus besoin de prévoir le stock de tampons et serviettes qui prend toute la place ! Vous n’avez qu’à glisser votre cup et sa boite de transport et de désinfection dans votre sac.

Parfaite pour la baignade

Une fois votre coupe menstruelle Claricup bien positionnée, elle ne bouge plus ! L’effet ventouse est assuré, donc pas de risque de fuites. Vous pouvez vous baigner sans penser à vos règles. Et en plus, on ne la sent pas une fois insérée. On l’oublierai même.

Témoignage de Lucie :

« En voyage, une cup prend quand même moins de place que 2 paquets de tampons dans la valise…et plus d’angoisses à la piscine d’avoir la ficelle qui dépasse.

J’adore la cup et ça fait 3 ans que je saoule toutes mes copines pour qu’elles s’y mettent aussi ! »

Moins de déchets

Peut être ne le saviez vous pas, mais la Team Claripharm est basée en Bretagne, et tout prêt de la plage. Et si vous saviez, des déchets de protections hygiéniques sur la plage, on en voit … Car oui, les toilettes sur les plages ne sont pas des plus propres, ou  sont très loin, ou parfois même inexistantes, c’est alors sur les plages que se retrouvent les déchets…
Avec la cup c’est fini ! Vous pouvez garder votre coupe menstruelle jusqu’à 6 heures d’affilées. Après 6 heures, il faut la vider pour éviter tout développement de bactéries dans votre vagin.

La meilleure option est d’avoir 2 coupes menstruelles avec vous. Chaque Claricup est fournie avec sa boite de transport et de désinfection. Ainsi vous partez pour votre journée avec une cup en vous et l’autre propre dans sa boite. Vous pouvez changer votre cup en pleine forêt, derrière un buisson à la plage, ou dans les toilettes que vous trouverez. Vous n’aurez qu’à interchanger vos cups grâce à votre Claribox. Le tour est joué !

Pensez tout de même à désinfecter vos cups une fois que la situation le permet. Pour rappel, nous conseillons de désinfecter votre coupe menstruelle avant chaque utilisation.

Et voila, vous êtes prête pour vos prochaines vacances ! Pour plus d’informations sur l’utilisation de la coupe menstruelle, n’hésitez pas à lire nos précieux conseils ici.

Vous avez d’autres questions relatives à l’utilisation quotidienne de votre coupe menstruelle? Ecrivez-vous sur les réseaux sociaux ou par mail à: contact@claripharm.fr

Article similaire